La trilogie du Samedi, ou l’avènement des séries SF au petit écran

11 mai 2016

Hello tout le monde,

Je vous avais parlé des articles que j'avais écrit pour The Checkpoint, dont celui sur la Trilogie du Samedi. Comme la ligne éditoriale du webzine est en train de changer, certains articles ne rentrent plus dans celle-ci et c'est pourquoi je le poste sur mon blog perso.
Je vous laisse donc avec l'article en question.



Buffy contre les Vampires




 La trilogie du Samedi, ou l’avènement des séries SF au petit écran


Netflix. Canalplay. Replay. Torrent. Streaming. Nous sommes en 2016 et le genre télévisuelle qu'est la série fait parti des contenus les plus consommés au monde, surpassant souvent le cinéma lui même tant leur production dépense dans le but de se distinguer auprès des téléspectateurs à chaque nouvelle saison.

Si cette omniprésence de la série télévisée et de ses plateformes d'accès indénombrables sont finalement plutôt récentes, l'engouement en revanche pour le format et le genre est lui bien plus ancien.

Avec nostalgie, laissez moi donc vous plonger (ou vous replonger) dans une époque charnière, située tout-juste entre l'avènement de la télécommande pour TV Couleur et celui des films sur Google glass et des voitures sans pilotes, vous parler d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, de l'âge du d'or de Télé 7 jours : Les années 90's.

Dans les années 90 donc, les séries commencent peu à peu à envahir le Petit Écran (une espèce de gros bloc carré, petit donc, et encore cher) et à s'imposer un peu partout sur les grilles de nos chaînes nationales (Six à l'époque, pour les plus chanceux d'entre nous). A l’époque les programmes étaient plus variés, et la simple télévision et ses six chaînes se suffisaient au plaisir d’avoir énormément de styles de séries différentes, selon les jours et les plages horaires -- à contrario d'aujourd'hui où se suffire de la télévision (malgré quelques 25 chaînes TNT) implique un amour irraisonné pour un genre policier qui s'essouffle un peu plus à chaque nouveau clone de Jetro Gibbs : NCIS : Esprits Criminels, NCIS : Los Angeles, Les Experts, Les Experts Miami, Les Experts font du ski, NCIS : Nouvelle Orléans (HA!), Esprits Criminels (parce que même les titres c'est dur d'être créatif), Les Experts Manhattan (REHA!), Cold case, FBI Portés disparus, Les Experts : Le mystère de la chambre jaune... ça n'en fini plus.

Et puis, vient le Saint 28 octobre 1995, que vous pouvez retenir comme Jour 1 de l'an 1 des séries telles que vous les connaissez.

Nous sommes un samedi, un samedi moche et pluvieux ( Gros orage sur Jura Vaudois notamment) humide et chaud : 26.4° à Bordeaux, 23.0° à St-Etienne, 29° en Pays Basque, 26.5° à Toulouse avec une Minimale de 13.8° à Paris.

Et c'est bien ce jour précis, un peu avant 21h, alors que la France se meurt et n'attend plus rien de ce début de weekend Tout Pourri™, qu'M6 choisi ( par la grâce de la main de Marco qui poussera la première cassette de la première série, du moins c'est ce que nous enseigne la Légende) de lancer une nouvelle programmation qui marquera non pas seulement notre génération mais influencera toutes celles à venir. J'ai ce souvenir d'une époque comme une période bénie pour les séries fantastiques et ça a sans doute formé mon petit cœur de sérivore (qui va un peu se calmer non mais ho hein).

 Les Samedis Fantastiques 


A cette époque, M6 a déjà flairé le bon filon et possède déjà plusieurs cases dédiées aux séries, et ces programmes ont beaucoup de succès. Le vendredi et le dimanche X-files fait ses débuts. Le Mardi c’est permis qui comme son nom l’indique était programmé le mardi nous régale avec Dr Quinn femme médecin ou encore Lois et Clark : les nouvelles aventures de superman. Les jeudis sont alors consacrés aux grandes sagas de l’horreur avec Les Jeudis de l’angoisse ; au programme des classiques du genre tel que Vendredi 13, l’Exorciste ou encore les très célèbres Freddy. Le samedi est lui aussi réservé à la diffusion de sagas de téléfilms mais cette fois ci le genre est au fantastique, beaucoup de téléfilms inspirés des romans de Stephen King sont programmés, comme les Tommyknockers par exemple.

X-files ayant un succès phénoménal (avec une hausse moyenne de 40% des audiences de la chaine) , M6 décide tout naturellement de transformer la case du samedi soir et Les Samedis Fantastiques voient le jour. Mulder et Scully ont droit à trois épisodes tous les samedis soirs. Victime de son succès, La chaîne manque rapidement d’épisodes inédits et choisi alors d'inclure Au-delà du réel et Les Contes de la Crypte (qui suscitait déjà l’enthousiasme des téléspectateurs lors de sa diffusion dans Les Jeudis de l’Angoisse) à la grille du Samedi, tout en continuant à rediffuser les épisodes d’X-files qu’ils avaient déjà diffusés. A partir de la cinquième saison, la série sera diffusé le jeudi soir.


 La Trilogie du Samedi 


En 1997 (le 6 Décembre plus précisément), M6 continue d’avoir le nez creux et transforme la case Les Samedis Fantastiques.

Calquée sur le modèle d’une programmation Etats-Unienne appelé Thrillogy (une soirée thématique, 3 séries) diffusée sur la chaîne NBC , la case est rebaptisée La Trilogie du Samedi. A ce moment précis, M6 ignore que cette nouvelle programmation s’installe pour un bon moment…

Beaucoup pensent, à tort qu’X-files fit partie de la programmation mais il n’en est rien. Il s’agit tout simplement d’un amalgame entre les deux programmes (Les Samedis Fantastiques et La Trilogie du Samedi). Les premières séries à être diffusées lors de notre trilogie chérie sont Le Caméléon, Darks Skies : l’impossible Vérité et Profiler. En avril 1998 la programmation change suite à l’arrêt de la série Dark Skies qui cède sa place à The Sentinel. S’en suit alors un schmilblic (vert) au niveau de la programmation qui changera quasiment tous les mois, seul The Sentinel gardant sa plage horaire de 21h40 pendant environ un an (la série s’arrêtant au même moment : en 1999). Durant cette période la série partagera l’affiche avec FX effets spéciaux, Players ; pour se retrouver à nouveau aux côtés du Caméléon et Profiler. Il sera présent pour accueillir les débuts de la Tueuse et des Sœurs Halliwell avec Buffy contre les vampires, Charmed. Viendra s’ajouter ensuite la série C16 et Jim Ellison (The Sentinel) cédera sa place à Highlander.


Par la suite le programme change un peu sa recette, et diffusera parfois uniquement deux séries, ou même plusieurs épisodes d’une seule série si vous vous souvenez des soirées Buffy ou Charmed. La Trilogie du Samedi restera un rendez vous privilégié pendant une bonne dizaine d'années avant de s’essouffler doucement à partir de 2006.
De 2006 à 2008 les audiences dégringolent ; c’est pourquoi la chaîne remplace Jericho et Commander in chief par NCIS : Enquêtes Spéciales en fin 2007. En 2008 la chaîne continue les rediffusions de celle-ci mais l’habillage change et c’est ainsi que s’achèvera La Trilogie du Samedi.

Aujourd'hui, elle conserve dans les coeurs de "ceux qui savent™" ce statut indéfectible de précurseur, du fait de sa responsabilité dans la plupart des succès internationaux sur les écrans Francais, mais également une quasi-sacralisation de "Génèse" de l'ensemble du Paysage télévisuel national tel qu'il existe aujourd'hui. Ce qui est certain c’est que la chaîne et son fameux programme aura marquée les esprits de toute une génération et aura participé à lancer pas mal de succès internationaux sur les écrans Français.

Un petit aperçu des séries qui se sont partagés l’affiche durant une décennie (dans l’ordre alphabétique). On y retrouve des séries stars qui ne sont plus à présenter tant elles ont fait les riches heures d’M6 ainsi que quelques séries qui ont moins marqués les esprits (en tout cas le mien c’est certain) et qui n’ont fait qu’une brève apparition sur la chaîne:

  • Alias (uniquement la saison 4)
  • Buffy contre les vampires
  • Charmed
  • Commander in chief (12 épisodes de la première saison)
  • Bones (saison 1 en rediffusion)
  • Dark Angel
  • Dark Skies : l’Impossible Vérité
  • Dead Zone
  • Freakylinks
  • FX, effets spéciaux
  • Haunted
  • Hex : La Malédiction
  • Jake 2.0
  • Jericho
  • John Doe
  • Journeyman
  • Kingdom Hospital
  • Kyle XY (saison 1 et 2)
  • L’Immortelle
  • Le Caméléon
  • Les 4400 (saison 3 et 4)
  • Médium (saison 1 à 4)
  • Missing : Disparus sans laisser de traces
  • Mutant X
  • Mysterious Ways : les Chemins de l’étrange
  • NCIS : Enquêtes Spéciales (saison 1 en rediffusion)
  • Nick Cutter et les Portes du temps (saison 1)
  • Night Stalker : Le Guetteur
  • Numb3rs
  • Players, les maîtres du jeu
  • Prison Break
  • Profiler
  • Roswell
  • Smallville (saison 1 à 7)
  • Spécial OPS Force
  • Special Unit 2
  • Stargate Atlantis (saison 1 et 2)
  • Stargate SG-1 (saison 1 à saison 10 épisode 12)
  • Strange World
  • Supernatural (saison 1 à 3)
  • The Lost Room
  • The Sentinel
  • Threshold : Premier Contact
  • Triangle : le Mystère des Bermudes
  • Tru Calling : Compte à Rebours
  • Unité 9
  • Women’s Murder Club




J'espère que cet article vous aura plu, et vous aura rappelé de bon souvenirs.
Comme moi, attendiez vous la Trilogie du Samedi avec impatience?
Quelles étaient vos séries préférées?
Je vous embrasse
Sheena




Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Il est vrai que dans les années 90-2000, M6 était la chaîne des séries, des jeunes. Maintenant M6 est la chaîne des ménagères.
    J'aimais beaucoup la Trilogie du samedi et mes séries préférées étaient Roswell et Charmed.Je suis entièrement d'accord avec toi, ça a permis de faire découvrir beaucoup de séries de genre y compris certaines qui ont eu plus de succès en France qu'aux Etats-Unis.
    Bisous à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as tout à fait raison, c'est plus ménagère maintenant, même si ils passent encore des séries :) J'aime beaucoup le concept de The Island par exemple. Pour revenir à ce que tu disais, Roswell je n'accrochais pas du tout à l'époque où c'est sorti, puis je les ai regardé quelques années après et j'ai bien aimé. Charmed était parmis mes préférées aussi, avec Buffy :p
      Bisous :)

      Supprimer
  2. Oui j'adorais !
    Btvs
    X files profiler The pretender charmed mais dommage c'était que vf mais je regardais en vo sur série club.

    RépondreSupprimer